Vidéo

The Age of Adaline

Je n’arrête pas d’avoir des coups de cœur cinématographiques en ce moment ! L’une de ces belles découvertes a été The Age of Adaline, poétique et touchant.

AgeD4-090.dng

Synopsis: Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline cesse de vieillir. Aujourd’hui, bien qu’ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l’amour.

Pour commencer, le charme et la beauté de Blake Lively incarnent à merveille cette belle jeune femme à la sagesse centenaire. Elle est bluffante, c’est ce qui rend ce scénario si palpable. Le réalisateur, Lee Toland Krieger, donne bien le ton (joliment désuet) avec un personnage aux valeurs d’une autre époque… La réalité de cette femme qui ne vieillit pas n’est absolument pas enviable : sa fille vieillit sous ses yeux, elle recherche la compagnie de personnes plus âgées, elle change chaque décennie d’identité pour ne pas attirer l’attention… Elle ne peut s’attacher à personne et si Adaline a plus de cent ans, elle n’a finalement jamais vraiment vécu.

Ensuite, cette histoire d’amour avec un beau jeune homme charismatique change de ce que l’on voit habituellement. Cet homme est très différent de ceux de son époque, il est humble, passionné de vieilles pierres, honnête mais au delà de cette relation naissante, c’est tout ce qui gravite autour qui fait la trame du film. Pour Adaline, il s’agit de choisir et d’affronter ses peurs. Dire la vérité ou changer d’identité une énième fois ? Accepter de voir l’être aimé vieillir et mourir ou le quitter ?

AgeD23-106.dng

Un ancien amour s’immisce dans l’histoire en la personne d’Harrison Ford. La scène de rencontre entre Adaline et son futur beau-père, est magistrale. Car il est le second grand amour d’Adaline qui, il y a plus de quarante ans (sixties bonjour), a fait le choix de quitter cet homme pour ne pas avoir à lui dire la vérité. Elle l’a tout simplement laissé sur un banc de square, la bague de fiançailles entre les doigts. Adaline est aujourd’hui tombée amoureuse du fils de l’homme qu’elle a tant aimé auparavant et qui , aujourd’hui, est marié, père et retraité. Elle invente alors tout un tissu de mensonges, forcée d’annoncer que sa mère (celle qu’aurait connue Harrison Ford) est décédée et qu’elle lui ressemble beaucoup, tout simplement…

Je ne te dirai pas la fin du film, pas de spoil ici. Je te recommande tout simplement à mille pourcent de voir ce film sublime ! Les sentiments forts et bouleversants qui habitent les personnages m’ont donné les larmes aux yeux. La belle morale de cette histoire prouve que notre idéal moderne d’une vie longue et sans ride est finalement une vie pétrifiée par la solitude.

Alors, convaincu(e)s ?

5 réflexions sur “The Age of Adaline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s