3 produits terminés #1

 Premier trio de produits finis à petits prix !

1. Démaquillant yeux bi-phasé de Melvita (format voyage)

Idéal pour emporter partout, ce démaquillant m’a été bien utile lors de mes déplacements cet été. Sans parfum et efficace même sur le maquillage waterproof, il est enrichi en extrait de Narcisse et autres hydrolats de rose, bleuet et fleur d’oranger. Malheureusement, il n’est pas aussi doux que promis pour mes yeux sensibles (dont je vous parlais ici). Je trouve même qu’il pique un peu les yeux.
Est-ce que je le rachète ? Non, mais il a fait partie de ma routine démaquillage tout l’été.

2. Crème corps et visage Pure Calmille de chez Yves Rocher

La crème star de chez Yves Rocher est un vrai plaisir à appliquer ! À base d’extrait pur de camomille bio (calmante et apaisante) cueillie en France, cette crème a tout de l’alliée idéale contre le froid avec sa douce odeur qui ressemble à celle des produits pour bébés. Délicieusement régressive… Je déconseille en revanche de l’appliquer sur le visage pour les peaux réactives : j’ai fait l’expérience une fois, j’ai vite compris que si mon corps disait merci, mon visage n’aimait pas du tout le produit.

Est-ce que je le rachète ? J’ai un bon stock de crèmes cocooning pour cet hiver, mais à l’occasion, je me laisserai sûrement séduire à nouveau par son odeur inimitable…

3. Hydrolat de Patchouli d’Aroma-Zone

J’ai acheté cette eau florale en même temps que l’eau florale d’arbre à thé, car elles sont particulièrement indiquées pour les peaux à problèmes. Je les utilise comme tonique après le démaquillage (l’une des étape du layering que je décris ici) et pour retirer l’eau calcaire de mon visage après chaque douche. Entre le tea tree et le patchouli, mon cœur a longtemps balancé mais finalement, c’est l’eau florale d’arbre à thé qui est la plus efficace pour assainir ma peau, traiter et prévenir les imperfections. D’un autre côté, le Patchouli détend immédiatement  par sa délicieuse odeur épicée… tandis que pour celles qui ont essayé, vous serez d’accord, le tea tree sent abominablement mauvais (ex aequo avec l’eau de bleuet pure) mais le résultat est là. C’est à croire que c’est un critère de compétence : si un hydrolat empeste, c’est qu’ il sera efficace ! Seule exception que je connaisse ? L’ylang-ylang.
Est-ce que je le rachète ? Je ne pense pas puisque j’ai choisi l’arbre à thé, mais ce petit hydrolat format 100 ml m’a suivi partout cet été avec le collègue démaquillant yeux Melvita.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s